Le bob rouge

Ce bob, je le portais toujours, j’y étais très attaché au point de le garder alors qu’il était décoloré, très décoloré.


Pourquoi écrire là dessus ?
Suite à une discussion téléphonique, il a refait surface.
Pas d’histoire, pas d’évènement marquant à part sa fin non programmée.


Donc ce bob m’a accompagné longtemps, combien de temps ? Je ne saurais le dire. Il faudrait que je demande aux anciens. Mais ce n’est pas le plus important.

Le souvenir que j’ai gardé est l’acceptation déchirante de notre séparation.
Là, comme d’habitude, je crois me souvenir des circonstances mais il est probable que le contenu de ma mémoire vienne des films super8 réalisés par mon père.
Ça s’est passé à Ifrane, où se trouve la station de ski Michlifen.
Et que fait un casablancais qui voit la neige pour la première fois ? Un bonhomme de neige pardi !
Le bob rouge a donc fini sur la tête du bonhomme de neige.



Photos tirées du film © Loverde Roland à Pont-Blondin et à Ifrane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :