La boule de pétanque sur la tête

Quartier de l’Oasis, rue de la Libération, je ne me souviens pas du numéro. Juste que Gérard habitait au début de la rue à gauche avec des oies dans le jardin qui te bloquaient le passage et la merde qui te garnissait les chaussures.  Nous habitions un peu plus loin sur la droite.

Gérard dernier rang, deuxième en partant de la gauche. Moi, troisième rang, premier à droite.

Je ne suis pas sûr que la photo de classe correspond à la même période que l’incident dont il est question ici, mais j’étais en primaire.
Gérard avait deux grandes sœurs qui venaient nous chercher à la sortie de l’école. Même qu’un jour elles m’ont oublié et ne voyant personne, je me suis réfugié dans l’église juste à côté. Je n’étais pas grenouille (de bénitier) c’est un peu tôt pour ce qualificatif. J’allais sûrement au katé comme on dit maintenant.
Il y a encore l’église qui n’est plus lieu de culte, ils ont du mal à détruire ces bâtiments.

Photo © Loverde 2014

Venons en à l’objet principal de cet article.

Avec Gérard il nous arrivait souvent de jouer à la pétanque. Comme on était petit et que les boules c’est dangereux, on jouait avec les galets les plus ronds qu’on avait pu trouver.
Un jour, ma mère me voit arriver en pleurant à chaudes larmes, ma chemise blanche ensanglantée. J’avais parcouru les quelques 100 m dans cet état.
J’étais en train de mesurer un point litigieux quand Gérard s’est mis à plomber en m’avertissant un peu tard !

Le galet-boule a atterri sur mon crâne.
Depuis je suis fort en math même si je suis devenu prof de physique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :