Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Lungs, Townes Van Zandt


Pourquoi
C’est un peu comme les polars, je suis attiré par la mélancolie et le côté noir, écorché vif de ce chanteur.
J’ai apprécié ce morceau avant d’en lire la traduction.



Écouter



Lire
Ne veux-tu pas me prêter tes poumons ?
Won’t you lend your lungs to me?

Les miens s’effondrent
Mine are collapsing

Plante mes pieds et respire amèrement
Plant my feet and bitterly breathe

Le temps qui passe
Up the time that’s passing

Le souffle que je prendrai et le souffle que je donnerai
Breath I’ll take and breath I’ll give

Et priez pour que la journée ne soit pas un poison
And pray the day’s not poison

Tenez-vous parmi ceux qui vivent
Stand among the ones that live

Dans l’indécision solitaire
In lonely indecision

Les doigts marchent dans l’obscurité
Fingers walk the darkness down

L’esprit est sur le minuit
Mind is on the midnight

Rassemblez l’or que vous avez trouvé
Gather up the gold you’ve found

Imbécile, ce n’est que le clair de lune
You fool, it’s only moonlight

Et si tu t’arrêtes pour le ramener à la maison
And if you stop to take it home

Tes mains se transformeront en beurre
Your hands will turn to butter

Mieux vaut laisser ce rêve tranquille
Better leave this dream alone

Essayez d’en trouver un autre
Try to find another

Le salut s’assit et se signa
Salvation sat and crossed herself

Et appelé le diable partenaire
And called the devil partner

La sagesse brûlée sur une étagère
Wisdom burned upon a shelf

Qui tuera le cancer qui fait rage
Who’ll kill the raging cancer

Sceller la rivière à son embouchure
Seal the river at its mouth

Faire prisonnier l’eau
Take the water prisoner

Remplis le ciel de cris et de cris
Fill the sky with screams and cries

Baignez-vous dans des réponses ardentes
Bathe in fiery answers

Jésus était fils unique
Jesus was an only son

Et aimer son seul concept
And love his only concept

Les étrangers pleurent dans des langues étrangères
Strangers cry in foreign tongues

Et salir le pas de la porte
And dirty up the doorstep

Et moi pour un, et toi pour deux
And I for one, and you for two

Je n’ai pas le temps pour l’extérieur
Ain’t got the time for outside

Gardez vos regards blessés sur vous
Keep your injured looks to you

Nous dirons au monde que nous avons essayé
We’ll tell the world that we tried
Source : Musixmatch

Townes Van Zandt sans complaisance
http://rock6070.e-monsite.com/pages/outlaw-country/townes-van-zant.html

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :