Jean-Paul l’arabe

J’avais écrit cet article il y a plus de 10 ans dans mon bouquin qui n’aura pas le Goncourt et dont les exemplaires vendus ont été achetés par moi pour offrir à la famille.
C’était une thérapie en quelque sorte après un passage à Bergonié et pas loin « des bornes des limites ». Le livre pas l’histoire.

Photo ©Loverde Maroc 2014

Vous vous souvenez, peut-être, de l’époque C.I.L. nous habitions rue d’Argelès.
Quartier pavillonnaire récent avec quelques terrains vagues, d’un côté de la maison et en face.
Lotissement de villas empiétant sur un champ de blé.
Rien d’intéressant dans ce champ, le fils du fermier avait notre âge et jouait avec nous, il s’appelait Jean-Paul et comme il était marocain, arabe donc, on l’appelait Jean-Paul l’arabe.
Au printemps on mangeait les artichauts des chardons du terrain vague d’à côté.

Souvent dehors, on s’amusait à des jeux simples. Je me souviens de chariots en bois avec de gros roulements à bille que nous rapportait mon oncle qui travaillait chez Berliet. On allait moins vite que les paysans du Salvador.

J’y suis retourné en 2014 et tout est construit, plus de terrains vagues, mais la maison est toujours là avec des murs hauts comme on fait maintenant.
Je viens de me rappeler l’adresse : 12 bis rue d’Argelès. Avec la porte du garage en bois, la première à droite.

Note

J’espère que personne ne verra du racisme là où il n’y en a pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :