Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Léo Ferré à Khemisset

Un petit article sur Léo Ferré mais pas que.
Les Beatles m’ont accompagnés dans ma vie mais ça n’a pas empêché les découvertes, souvent liées aux amitiés du moment.


Ça a commencé avec Crosby, Stills, Nash and Young et l’irremplaçable album « 4 way street ». Découvert avec un copain de fac avec qui nous avons passé de nombreuses soirées entre étudiants loin de chez eux.
https://music.youtube.com/watch?v=cIPcoy81xNY&feature=share

Puis un concert de Brigitte Fontaine dans une salle d’une cinquantaine de place pas pleine. Époque « art ensemble of Chicago », magique. Je l’ai suivi par la suite jusqu’à l’éléphant dans la douche.
https://music.youtube.com/watch?v=Tn_Nk_rAAaA&feature=share

J’ai un vague souvenir de Pink Floyd avec les balets de Roland Petit. Salle Vallier en 1973, le web a remplacé ici ma mémoire défaillante.
https://data.bnf.fr/fr/42560501/pink_floyd_ballet_spectacle_1973/

Et l’inoubliable Léo Ferré et son concert* où nous sommes entrés sans ticket avec une bande, assis par terre dans l’allée centrale près de la scène. C’est là que j’ai découvert « il n’y a plus rien » que j’ai tellement écouté (ça c’était plus tard) que je connais les paroles presque par cœur. Paroles en parfaite symbiose avec l’esprit de révolte du moment. Un peu trop politiquement incorrect, par endroits, aujourd’hui.
Magnifique hommage à Léo et à cette chanson :
http://www.xsilence.net/disque-4467.htm


Écoute, écoute
https://music.youtube.com/watch?v=o5cdukgCdko&feature=share

* Il y a de fortes probabilités que ce fut au THÉÂTRE TOURSKY en 1974.
https://www.toursky.fr/

Plus tard, VSNA dans le bled (76-78), j’ai découvert en vrac Lavilliers, Manset, retrouvé Ferré, Jacques Bertin. Mais époque marquée par la pop music et la pop-culture.

Les années 80, années de New Order et Cure et des cassettes audio.
https://music.youtube.com/watch?v=dMkk5fLEjCY&feature=share

La traduction


https://music.youtube.com/watch?v=lbsuWQE8BtU&feature=share

La traduction


Essayez d’écouter et lire, ils ont aussi des choses à dire.

Plus de cassettes et même plus de CD, tout est dans l’USB, même dans la voiture, 8Go et 3000 chansons, ce qui perturbe le mode aléatoire.

2 commentaires sur “Léo Ferré à Khemisset

Ajouter un commentaire

  1. Ayant toujours écouté et aimé des musiques des styles les plus éloignés qui soient… Je suis épatée par la précision de tes souvenirs dans leur chronologie. Il m’est impossible de démêler les influences subies mais seulement l’un ou l’autre des genres écoutés ( musique classique au lycée avec mon amie musicienne, folklorique dans mon enfance pour soutenir les copains tambourinaïres… Murray Head en 80…Etc. ) Du rock le plus hard à l’opéra le plus pur, je n’ai cessé de butiner ici et là… Du coup chaque émotion me fait remonter un air aux lèvres et m’accompagne longtemps dans la journée… Mais Léo Ferré chevrotait beaucoup trop pour moi et j’ai toujours détesté la politique pour toutes ces polémiques et manifestations. Ceci dit, comme le répétait Mickaël, « We are the World » et tout est bon à entendre ou lire alors ton article est à lire et relire plusieurs fois. Bon dimanche!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :