Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Le trans-saharien

Le chemin de fer trans-saharien ou chemin de fer Méditerranée-Niger est un projet de traversée ferrée de l’empire colonial français de l’Afrique du Nord jusqu’à l’Afrique-Occidentale.

https://www.flickr.com/photos/hansmichaeltappen/26267070640/

Les études de faisabilité
En 1875 l’ingénieur des Ponts et Chaussées Albert Duponchel propose un projet d’une ligne Alger – St-Louis-du-Sénégal par Tombouctou de pénétration par chemin de fer dans le Sahara.

En 1877 il obtient congé et financement pour monter une expédition d’études préliminaires dont il publie le rapport en 1878 : « Etudes préliminaires d’un projet de chemin de fer trans-saharien ».
La mort du colonel Paul-François-Xavier Flatters, tué en 1881 par des Touaregs durant une mission de reconnaissance dans le Hoggar met fin au projet du trans-saharien.

La reprise du projet
En 1941, le régime de Vichy étudie le projet d’une voie ferrée à travers le Sahara. Pétain signe un décret, le 22 mars 1941, autorisant la construction de la ligne à voie normale Méditerranée-Niger.
Le premier tronçon de presque deux mille kilomètres à travers le Sahara est prévu jusqu’à Gao au Mali, le second tronçon devait longer le Niger jusqu’à Bamako. Le troisième tronçon devait partir de Bamako à travers le Sénégal jusqu’à Dakar : ainsi, les plus importants ports de l´empire français, Alger et Dakar, seraient reliés par 3 650 kilomètres de rail.

Réalisation
Pour la réalisation de ce projet se constitue une société, le réseau des chemins de fer Méditerranée-Niger. Les américains avec l’accord de Franklin Roosevelt ont financé et livré, par l’intermédiaire de la société Caterpillar à hauteur d’un million de $, tous les engins, locomotive et wagons.
La main-d’œuvre, début 1941 est de mille étrangers, engagés pour la durée de la guerre dont de nombreux juifs, deux mille travailleurs espagnols des Groupements de travailleurs étrangers (GTE) et de deux mille travailleurs nord-africains complété avec les internés des camps.

Ce qui a été réellement réalisé
À la date du 1er novembre 1941 Colomb-Béchar est reliée à Bou-Arfa.
L’ensemble Oujda – Bou-Arfa (290 Km) et Bou-Arfa – Colomb-Béchar (165 Km) plus les embranchements miniers donne une amorce de trans-saharien d’environ 480 Km.
La construction se poursuit à la fin de l’année 1941.

Le débarquement américain, en novembre 1942, a mis fin à la poursuite du projet.

Sur deux mille kilomètres prévus à travers le Sahara, il n’a été posé que 62 kilomètres de rails de plus. Le projet prestigieux de Vichy se révèle un échec total. Après la Libération, le gouvernement provisoire termine les travaux avec l’aide des internés allemands et italiens jusqu’au barrage d’Abadla, soit 36 kilomètres de plus.
En 1949, une dernière mission envoyée par le ministère des Transports publics clôt définitivement le dossier du Trans-saharien et la ligne sera fermée en 1963.

Ce document provient des actualités produites et contrôlé par le régime nazi et les autorités vichystes et diffusées en France de 1940 à 1944.

Le Méditerranée-Niger aujourd’hui
L’Office du Tourisme du Maroc a mis en circulation il y a une dizaine d’années, sur le tronçon existant Oujda-Bou Arfa,  » L’Oriental Désert Express  ».


L’Oriental Désert Express, une ligne de chemin de fer qui traverse le désert au Maroc et relie la ville d’Oujda à celle de Bouarfa.
Pendant le trajet qui dure de 8 à 12 heures, le paysage défile lentement. La vitesse est limitée à 50 km/h et descend parfois à 10 km/h. Le train doit même s’arrêter quand le sable envahit les voies.

Une équipe de cheminots armés de pelles descend alors pour dégager les rails.
Autres arrêts dans les gares abandonnées restées intactes, vestiges de l’époque coloniale.

Ce train à été utilisé dans le tournage d’un James Bond :  » Spectre  » avec Daniel Craig.

Sources :
https://trainconsultant.com/2019/07/24/le-transsaharien-encore-un-mauvais-reve-colonial-ou-peut-etre-la-grande-chance-dune-afrique-qui-en-avait-besoin/

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_transsaharien

https://www.challenges.fr/societe/au-maroc-le-train-du-desert-et-de-james-bond_499069

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Un Site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :